• <menu id="mwusk"><tt id="mwusk"></tt></menu>
    <menu id="mwusk"></menu>
  • <menu id="mwusk"></menu>
    <nav id="mwusk"><strong id="mwusk"></strong></nav>

    Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

    Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Diffusion et hybridation des modèles romains : les foyers...

    Remerciements :
    Avec le soutien de Henri Schiller, mécène du musée du Louvre et fondateur du cycle de conférences de la Chaire du Louvre.

    Conférence par Sabine Frommel, directeur d’études (Histoire de l’art de la Renaissance) à l’École pratique des hautes études-PSL.
    La conférence est retransmise en direct sur la chaine YouTube du musée du Louvre

    À Rome, à partir de la troisième décennie du Cinquecento, les artistes assimilèrent et élaborèrent le vaste éventail de modèles hérités de la Seconde Renaissance italienne, en profitant des progrès dans le domaine de la scénographie de théâtre et de l’architecture éphémère. Intensifié par le sac de Rome en 1527, un mouvement de migration favorisé par des élèves de Raphaël se mit en place vers d’autres centres artistiques de la péninsule.

    Sous l’influence de traditions locales, se firent jour des variations et déclinaisons, au service parfois d’autres valeurs symboliques, qui profitèrent aussi des prototypes tirés des traités d’architecture. On note un épanouissement particulier au sein des cycles d’autocélébration, tandis que, vers la fin des années 1560, se dégage une influence de la Contre-Réforme sur les choix esthétiques.

    Cycle(s) : La Chaire du Louvre 2020 Peindre l'architecture durant la Renaissance italienne

    Informations pratiques

    LIEU
    Auditorium du Louvre

    TARIFS
    À l’unité : 4 € (tarif unique)
    Abonnement au cycle : 20 € avec accès gratuit aux collections permanentes du musée les jours
    des conférences.
    Entrée gratuite pour les Amis du Louvre, les adhérents de la carte Louvre Professionnels, les étudiants en art, histoire de l’art et architecture et pour les jeunes de moins de
    26 ans.

    ACHAT DES PLACES
    À la billetterie de l’auditorium du lundi au dimanche (sauf les mardis et dimanches sans séance) de 9h à 17h15.
    Par téléphone
    au 01 40 20 55 00
    du lundi au vendredi (sauf mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

    RETRAIT DES BILLETS
    Les billets commandés par téléphone sont expédiés à domicile.
    Les billets des commandes passées moins de deux semaines avant la date de la première manifestation choisie sont à retirer sur place.
    Les places non retirées ne sont ni remboursées ni échangées.

    ACCÈS
    Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
    Accès par le passage Richelieu (de 9h à 17h30, jusqu’à 18h les mercredis et vendredis), ou les galeries du Carrousel.
    Après 17h30, accès par la Pyramide uniquement.
    Parc de stationnement du Carrousel ouvert de 7h à 23h.

    Acheter avec la Fnac

    Documents liés

    Précédent Suivant


    Publication, Accrochage, Exposition

    Publication
    Sabine Frommel, Peindre l’architecture durant la Renaissance italienne : origines, évolution, transmission d’une pratique polyvalente,
    Coédition Hazan / musée du Louvre.

    Accrochage
    Du 28 septembre 2020 au 25 janvier 2021, Rotonde Sully nord.
    En lien avec les thèmes de cette Chaire, le département des Arts graphiques présente dans sa salle de médiation une sélection d’une trentaine de dessins, gravures et miniatures italiennes et françaises, montrant des scènes d’histoire ou des paysages où le décor d’architectures antiquisantes sert l’iconographie.
    Des visites gratuites avec des conservateurs sont programmées à 17h30, avant les quatre conférences du mois d’octobre.

    A découvrir également
    Du 22 octobre 2020 au 18 janvier 2021, l’exposition « Le Corps et l’Âme. De Donatello à Michel-Ange. Sculptures italiennes de la Renaissance » se tiendra au Louvre.
    Plus de 150 oeuvres permettront de dégager les lignes de force qui cheminent en Italie durant la seconde moitié du Quattrocento pour aboutir, au début du 16e siècle,
    à un moment d’apogée de la sculpture de la Renaissance.



    澳门六开彩开奖结果2020